Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 19:22

 

 

Il ne faut pas être dupe, plus que la protection des civils libyens dont on ne voit d’ailleurs pas pour quelle raison, on ferait une distinction entre les partisans du régime et les opposants, l’objectif de la coalition des Etats membres de l’OTAN  est de régler le compte du  Colonel Guide en renversant son régime que ses opposants sont apparemment  incapables de renverser seuls. Opposants dont on ne sait toujours  pas vraiment s’ils sont majoritaires et qui ils sont.

 

Or la coalition qui réunit essentiellement des membres de l’OTAN n’a pas à aider militairement une opposition armée (même si par la force des choses, moins que le gouvernement qu’elle combat) dont on ne sait si elle est majoritaire pour l’installer comme gouvernement légitime de la Libye.

 

Les pays de l’OTAN impliqués sont en train de rééditer le coup du Kosovo très critiquable sur le plan du respect du droit international public !

 

L’ONU  ne doit pas apparaitre aux yeux du Monde comme un instrument des Occidentaux qui créent un droit international public leur conférant un droit d’ingérence sous couvert de respect des droits de l’Homme seulement quand cela les arrange ou ne leur pose pas trop de problèmes.

 

Surtout, lorsqu’ils parviennent à faire prévaloir leurs principes, les Occidentaux ne doivent pas obtenir des résolutions sans avoir préalablement précisé aux autres Etats quels étaient leur objectif réel et comment ils entendaient l’atteindre ;

 

Les Occidentaux ne peuvent vouloir dire le droit international et outrepasser les droits que leurs confèrent les  mandats confiés par  la Communauté internationale.

 

En effet, il s’avère  assez clairement que  l’objectif poursuivi outrepasse le mandat donné par le Conseil de Sécurité de l’ONU  de sorte que l’on peut se demander si la majorité requise pour l’adoption de la résolution aurait été obtenue si cet objectif avait été exposé clairement par le représentant de la France ; s’il l’avait été, on peut raisonnablement se demander si la Chine ou la Russie  se seraient  contentées de s’abstenir mais n’auraient pas utilisé leur droit de veto.

 

Un tel comportement, s’il est très préjudiciable au bon fonctionnement du Conseil de Sécurité de l’ONU,  compromet surtout la cohésion de l’Union Européenne.

 

Nul doute que le moment venu , l’Allemagne et les autres Etats de l’Union qui se sont pratiquement trouvés placés devant le fait accompli par la diplomatie française appuyée en sous main par celle de la Grande Bretagne en tirera la leçon et que cette crise permettra de poser clairement demain les principes de base d’une politique unique de l’Union en matière d’Affaires Etrangères.

 

  

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens