Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
             




















 






          

L’affaiblissement progressif de l’idéal impérial d’unité de l’Europe a conduit à un développement du nationalisme notamment au cours des deux derniers siècles à l’origine des guerres civiles entre les peuples européens aboutissant à l’affaiblissement progressif de tous les états européens et les conduisant inexorablement à se placer sous le protectorat des Etats Unis d’Amérique devenu un véritable EMPIRE ROMAIN AMERICAIN .
Tout en ressentant l’impérieuse nécessité de s’allier, les états européens rechignent à se voir
absorbés dans un nouvel état qui, s’il pouvait disposer efficacement sans entraves ni gaspillages
d’énergie de l’addition des forces de chacun en ferait la première puissance mondiale bien avant celle des Etats Unis d’Amérique .
Faute de l’accepter, pour permettre aux états nationaux de conserver une apparence de souveraineté,l’Union européenne continuera au cours de ce premier quart du 21 ième siècle de moins compter économiquement, monétairement , culturellement, militairement…avec près du double d’habitants que les Etats Unis d’Amérique. Seule la réunification rapide de l’Europe lui permettra de retrouver sa pleine souveraineté sur le plan mondial.
L’EMPIRE ROMAIN EUROPEEN est la seule solution permettant d’y parvenir rapidement.
Le PARTI IMPERIAL EUROPEEN se fixe donc pour objectif la restauration de l’empire romain sous forme d’un EMPIRE ROMAIN EUROPEEN et est le seul et unique parti supranationalEuropéen qui a pour objectif principal la réunification de l’Europe et ambitionne de présenter des candidats aux prochaines élections des députés au parlement européen de 2009 dans une majorité d' états de l’Union Européenne étant précisé que dans chaque état ces listes seront composées systématiquement de 75% maximum de nationaux et de 25% minimum d'autres citoyens européens domicilies dans cet état dont les deuxième et cinquième tête de liste.

Son premier objectif sera d’obtenir que soit inscrit dans la Constitution de l’Union Européenne un droit d’initiative populaire imposant l’organisation d’un référendum sur n’importe quel sujet intéressant les citoyens de l’empire dès que ceux-ci ont réussi à faire signer dans le délai de 3 années une pétition par 1% de leurs concitoyens.
Son deuxième objectif sera d’obtenir l’organisation d’un tel référendum sur la question simple:

Un Président pour l’Union Européenne ou un Empereur?

 

Le Parti Impérial Européen veut:

1. recueillir la signature d'1 million de citoyens de l'Union Européenne pour exiger l'organisation d'un referendum posant la question simple:

" voulez-vous à la tête de l'Europe un Président élu
pour une durée courte avec des pouvoirs limités ou un Empereur élu par un Sénat pour 20 ans avec des pouvoirs comparables à
celui du Président des Etats Unis ?"


2. qu'en cas d'élection l' empereur ,dans l'année qui suivra son élection, propose à la votation de l'ensemble des citoyens une constitution organisant sur la durée de son mandat la disparition par étape de l'Etat national et la mise en place d'une Fédération d'Etats régionaux comprenant trois niveaux de pouvoirs :

le pouvoir impérial
le pouvoir régional
le pouvoir communal

Le pouvoir impérial

L'empereur

L'empereur élu pour 20 ans par le Sénat (age d'égilibilité entre 40 et 60 ans).
Il préside la Cour de Justice Impériale.
Il nomme son Chef d'Etat Major personnel, le Chancelier et les deux Vice-Chanceliers sur proposition du Sénat, le Chef d'Etat Major de l'Armée Impériale sur proposition du Vice-Chancelier chargé de la Défense, ses Ambassadeurs sur proposition du Vice-Chancelier chargé des relations avec les Etats étrangers, les magistrats de la Cour de justice Impériale sur proposition de son Conseiller à la Justice.


a) le pouvoir exécutif

Confié par l'empereur à un Conseil Impérial composé,outre le Chancelier, de 12 Conseillers élus pour 5 ans par le Sénat dont les 2
principaux faisant fonction de Vice-Chanceliers, tous obligatoirement quadrilingues, choisis parmi les Sénateurs :

- Chancelier, Président du Conseil impérial et Chef de l'Administration Impériale dont il désigne le Secrétaire Général.
Il est assisté de :

- 2 Vices-Chanceliers dont 1 obligatoirement originaire d'un des 6 Etats fondateurs, le deuxième des autres états

. l'un chargé de la Défense ,

. l'autre chargé des Relations entre l'Empire et les Etats étrangers.

- 10 autres Conseillers élus par le Sénat en respectant un rigoureuse répartition géographique (à terme 1 par Cercle d'Empire)

. Conseiller d'Etat à la Justice .

. Conseiller d'Etat à l'Economie Interne, aux Finances Impériales, au Budget et à l'Emploi.

. Conseiller d'Etat à la Police Impériale.

. Conseiller d'Etat à la Recherche et aux Grands Projets Impériaux .

. Conseiller d'Etat aux Ressources Energétiques et aux Approvisionnements en Matière Première.

. Conseiller d'Etat aux Infrastructures impériales et aux Transports

. Conseiller d'Etat à l'Environnement,à l'Hygiène Publique,à la Sécurité du Travail et aux Normes.

. Conseiller d'Etat au Trésor et aux Relations avec la Banque Impériale.

. Conseiller d'Etat à la Coordination et à la Coopération entre les Etats membres de l'Empire.

. Conseiller à la Communication et aux Relations avec le Sénat et le Parlement.

gouvernement amené à se substituer à l'actuelle Commission.

Ce gouvernement impérial disposant du droit de proposer des projets de lois au Parlement et au Sénat.


b) pouvoir législatif

Détenu par conjointement par un Sénat et un Parlement.

Toutefois l'Empereur ou les citoyens sur initiative populaire ayant réuni 1 million de voix disposant du droit de demander au Sénat l'organisation d'un référendum .
Le Sénat ne pourra s'y opposer qu'à la majorité des deux tiers de ses membres.

L'empereur disposant en outre d’un droit de veto contre toute décision susceptible de menacer les droits des minorités religieuses, linguistiques ou ethniques après avis recueilli auprès de son Conseil d’éthique ou des représentants officiels des religions chrétiennes, juive et musulmanes ou après référendum chaque fois qu’une telle décision heurtera directement ou indirectement les fondements éthiques ou moraux de la civilisation occidentale euroméditerrannénne .

Les lois de l’Empire ne pourront être promulguées que lorsqu’elles auront été votées à la double majorité des voix du Parlement et du Sénat. En cas de désaccord persistant après un deuxième examen par les chambres, l’empereur disposera d'un pouvoir d'arbitrage de 10 voix au Parlement et de 5 au Sénat.


-Parlement (Chambre des Députés)
composé d'un député élu pour 5 ans par circonscription parlementaire
de 1 million de citoyens + ou - 5%


-Sénat ( Chambre des Etats)
composé d' un Sénateur élu pour 10 ans pour 5 circonscriptions parlementaires ( en attendant la disparition des Etats nationaux chaque Etat National disposant d'un nombre de Sénateurs fixé définitivement d'une manière dégressivement proportionnel à sa population au jour de l'élection du premier empereur avec un maximum de 10 Sénateurs) qui reprendra les pouvoirs des actuels Conseil de l'Union Européenne (ex Conseil des Ministres) et Conseil Européen

La présidence du sénat devra revenir à un Sénateur issu d'un Etat autre que celui d'origine du Chancelier et des Vice-Chanceliers

Le Sénat devra autoriser toute intervention extérieure militaire y compris extérieure
au-delà de 60 jours

le Sénat désignera le Directeur et les membres du Directoire de la Banque Impériale qui disposeront d'une totale indépendance une fois nommés pour garantir prioritairement le pouvoir d'achat interne et externe de la monnaie européenne.

Le Sénat pourra par un vote de défiance réunissant les 2/3 des voix des Sénateurs exiger de l'empereur la révocation d'un des membres du Conseil d'Empire ou de la totalité.

Le Sénat et le Parlement réunis en Haute Cour pourront à la majorité des 2/3 des voix exiger de l'empereur son abdication. Sur demande d'1 million de citoyens, le Sénat devra organiser un référendum proposant l'abdication de l'Empereur

3. la disparition programmée des armées nationales remplacées par une armée impériale comprenant un corps unique des gardes frontières terrestres et maritimes de l'empire avec fonction de police Judiciaire.

une armée (Terre/Air/Mer) composée d'engagés volontaires pour la défense des frontières et les interventions à l'extérieur de l'Empire (dont une légion étrangère sous commandement impérial pour les interventions rapides d'une durée limitée à 60 jours)

une gendarmerie impériale sur l'ensemble du territoire renforcée d'une milice composée de tous les citoyens de  20 à 30 ans astreints à un service militaire ou de protection civile de 2mois l'année de leur 20 ans suivi de 10 cours de répétition annuelle d'1 semaine dans leur unité d'affectation;gendarmerie chargée seule à l'intérieur du territoire des missions de police administrative et judiciaire et des missions de défense


4.une application stricte entre l'empire et les Etats étrangers du principe de réciprocité;

5.un plan massif de développement de l'Afrique.

6. le rétablissement d'un système monétaire fondé sur l'étalon or..

7. une uniformisation du droit et la création d'une procurature et d'une juridiction pénale impériale.

8. une uniformisation fiscale par:
       . la suppression des impôts sur les sociétés, le capital et les successions;
       . un TVA appliquée uniformément dans tous l'empire perçue dans l'Etat national puis régional
         sur sa consommation à taux unique à fixer entre 20 et 25 % réduit à 5% sur tous les biens
         ou services susceptibles d'être produits ou rendus clandestinement;
       . une fiscalisation dans le cadre de l'impôt sur les revenus de l'ensemble des charges sociales
       . la fixation entre 20 et 25 % d'un taux unique d'imposition des revenus de toute nature pour
         tous les citoyens et la généralisation de leur retenue à la source avec la possibilité pour les
         Etats d'instaurer des franchises ou des crédits d'impôts ainsi que des taxes régionales ne
         pouvant excéder plus de 5% du montant de l'impôt sur les revenus

9. un changement radical de la politique économique et sociale pour régler la crise qui perdure depuis 40 ans ;
une modification fondamentale de l'organisation de l'instruction-formation et du travail ;
une modification importante de la répartition des revenus entre les différentes tranches d'age de citoyens de façon que les dettes publiques accumulées soient remboursées par ceux qui en ont profité ou qui en profitent encore et non par les générations futures dont le maintien du niveau de vie est déjà obéré;une vigoureuse et efficace politique nataliste de nature à rajeunir dans les meilleurs délais la population de l'empire;
la libéralisation intégrale des échanges de services à l'intérieur de l'empire et la limitation du statut de fonctionnaire aux seuls agents des services non marchants.
le ralentissement voire la remise en cause de la libéralisation des échanges avec les états étrangers  si le bilan objectif en terme d'emplois dans l'empire s'avère globalement négatif ou si cela entraîne une baisse moyenne du niveau de vie dans l'empire.

10.la régionalisation de l'instruction et de la formation générale et professionnelle avec obligation de coopération entre les régions pour garantir l'harmonisation des systèmes avec possibilité si les efforts d'harmonisation n'aboutissent pas,pour l'empire de donner force obligatoire aux décisions de la majorité des Etats-régions.

11.l'affectation de sommes conséquentes du Budget Impérial à la Recherche.

12.l'affectation de sommes conséquentes du Budget Impérial pour un développement accéléré des réseaux d'intérêt européen (autoroutes,infrastructures ferroviaires, canaux à grand gabarit, lignes électriques à haute tension,Interconnections et réseaux informatiques)

13.la mise en oeuvre d'une politique au niveau impérial garantissant la solidarité entre états membres et l'indépendance de l'empire en matière d'approvisionnement en énergie et en matières premières et la constitution d'un fonds impérial pour la constitution
de stocks stratégiques de produits énergétiques et de matière première.

14. des politiques radicales au niveau impérial en matière d'environnement, d'hygiène publique,de protection civile,

15.une politique radicale d'intégration des migrants d'un état à l'autre de l'empire afin de la favoriser et des émigrants entrés régulièrement dans l'empire

16.une uniformisation de la politique en matière de recherche d'emploi et d'indemnisation du chômage par la création d'une agence impériale unique de l'emploi,de l'enseignement des langues intérieures aux migrants et de l'indemnisation du chômage.

17.une politique efficace d'enseignement des langues de l'empire avec un bilinguisme obligatoire dans tous les Etats régionaux (ou régions) ayant une frontière linguistique pour favoriser l' osmose transfrontière et un trilinguisme obligatoire pour tous les fonctionnaires impériaux et quadrilinguisme obligatoire pour tous les hauts fonctionnaires impériaux.

18.un budget impérial limité en recette à 5% du montant de la TVA et des droits de douane perçus sur les importations avec interdiction de tout déficit mais obligation de consacrer à la défense des frontières et à la défense extérieure de l'empire des dépenses représentant 3% du PIB.


Pour renseignements et adhésion , écrire soit à l’adresse e-mail: thierryboudios@hotmail.com
soit Sci LES GRÈBES 74500 SAINT GINGOLPH
Coût de l’adhésion 30 Euro

 

                                                                                                                                    

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens