Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 avril 2022 3 27 /04 /avril /2022 14:07

Alors que l'armée française ne dispose que de 76 canons Caesar,  le gouvernement français en a donné 18 à l'Ukraine.

Or l'usine Nexter qui les fabrique a une capacité limitée de fabrication  actuelle d'environ  200  par an alors qu'en juin environ 418 pièces (109 pour l'armée Française, 309 à l'export) ont été commandées par les armées françaises, saoudiennes, belges, danoises, indonésiennes, marocaines, tchèques, thaïlandaises, ukrainiennes. soit  deux ans de production.

Et les engagements pris par Nexter vis à vis des armées étrangères qui l'ont commandé, font que l'armée française  ne retrouvera  la totalité de ses 18  canons que dans plusieurs mois et ce alors qu'il était urgent qu'elle puisse équiper plusieurs nouveaux  régiment d'artillerie doté du Caesar quand on voit l'importance de l'artillerie dans le conflit actuel et notamment le  besoin crucial de pouvoir organiser des tirs de contrebatterie en masse.

Comme les autres armées européennes qui font tous de la surenchére sur la livraison d'armes à l'armée ukrainienne, poussées en cela par les USA, l'armée française accepte de se démunir alors qu'on est face à un risque de Troisième guerre Mondiale.

Plus raisonnablement jusqu'à présent, l'Armée allemande a fait savoir qu'elle ne pouvait se démunir. Et si le chancelier allemand, sous la pression, a indiqué que l'Allemagne allait livrer de l'armement lourd , ce ne serait qu'en autorisant l'Ukraine à en commander auprès de l'industrie allemande qui a la capacité de lui en lvrer, ce qui n'est pas le cas de l'industrie française qui, chaque fois qu'on lui commande des matériels militaires lourds, demande à l'armée de livrer une partie de se matériels en attendant qu'elle puisse honorer les commandes passées par les armées étrangères.

Et si à contrecoeur, l'armée française le fait, ce n'est que sur l'ordre d'un gouvernement  qui agi sous la pression d' autres Etats plus portés par l'émotion que par le réalisme.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires