Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 14:43

En 1996,  Guy Georgy , premier ambassadeur de France auprès de la Jamahirya libyenne a présenté le recueil de nouvelles de Mouamar Kadhafi   intitulé

«  Escapade en enfer, la mort, la ville, le village, la terre, le suicide du cosmonaute, vive l’état des salopards et dix autres nouvelles »    :

 

« Mais qui est donc ce Kadhafi dont on parle depuis un quart de siècle, qui agite le monde politique et défraye la chronique internationale.

Les Jugements les plus sévères ont été portés sur la personne. Despote absolu, révolutionnaire, utopiste, fanatique religieux, terroriste à la façon du « vieux de la montagne », hurluberlu, irresponsable, savonarole aux petits pieds. Les journalistes ont fabriqué et colporté à son propos les légendes les plus extravagantes. Les grandes puissances n’ont pas cessé de le montrer du doigt et l’ont dénoncé à la vindicte des bien-pensants.

Elles ont même tenté de l’exterminer avec sa famille en lançant contre lui un raid aérien et en prescrivant des embargos pour saper son régime. Elles persistent à en faire un bouc émissaire, soit pour soulager leur mauvaise conscience, soit pour masquer des manœuvres et des desseins inavouables….. »

 

Extraits de :

 

La mort

« La voila la mort terrible, montée sur son cheval noir à l’heure de la colère violente, ou sur son cheval blanc à l’instant du défi ouvert et téméraire…..      La mort qui lève son épée face aux grands   chefs sans peur et sans crainte, la voici qui se cache aux regards, venant de l’arrière et non en face, d’en bas et non d’en haut, mordant au lieu d’enfoncer son épée, se retirant au lieu de se montrer. Elle coupe le talon au lieu du coup. Ainsi s’est métamorphosée la mort terrible dont la peur remplit l’horizon .Elle s’est transformée cette fois en serpent venimeux  et fourbe. Il a marché dessus avec son pied fort et robuste mais elle a pu le mordre dans ce pied. La mort a cru avoir trouvé ainsi la ruse fatale et le complot rusé. Après le duel, elle a du biaiser… Après la confrontation en plein jour, elle se dérobe derrière le rideau. Elle a cru qu’un serpent du désert qui mord un homme isolé dans une vallée éloignée, là ou il n’y a personne à appeler le condamne surement à mort !! Tel était le plan de la mort trop sure de sa victoire. Elle ne comprit pas que la volonté de vivre détruit ses calculs et déçoit ses espoirs………….. »

 

Escapade en enfer :

« Que les hommes sont cruels lorsqu’ils se mettent à dépasser collectivement les bornes !!! Quel torrent impétueux et qui ne pardonne à personne !!!  Ils n’entendent ni les cris  … ni les appels à l’aide. Ils ne tendent aucune main secourable…Au contraire, ils entrainent  tout sans égards ! L’oppression exercée par un individu est la forme la plus bénigne de l’oppression, puisqu’après tout, il ne s’agit que d’un individu  que le groupe peut éliminer. Même un individu insignifiant pourrait le faire par un moyen quelconque. Mais l’oppression exercée par la multitude est la plus violente, car personne ne peut résister  à la force du torrent qui emporte tout……………………………………………………………………….

Comme elles (les foules) sont si affectueuses dans les moments de joie………….Elles ont porté Hannibal et Périclès…..Savonarole, Danton et Robespierre….Mussolini et Nixon….et comme elles sont si cruelles dans les moments de colère….elles ont  comploté contre Hannibal et lui ont fait boire le poison, elles ont brulé Savonarole sur le bucher,  envoyé Danton sur l’échafaud, fracturé les mâchoires de Robespierre , son bien-aimé orateur, trainé le corps de Mussolini dans les rues, craché à la figure de Nixon lorsqu’il a quitté la Maison-Blanche  alors qu’il y avait été porté par les applaudissements……………. »

 

La prière du dernier vendredi :

« ..Seigneur , aie pitié  des fonctionnaires menacés par les petits commerçants, et des gros commerçants menacés par les petits révolutionnaires ; si le feu s’allume en plein jour, ce sera la faute aux commerçants et aux petits révolutionnaires et nous devrons demander pardon pour cela , augmente les prix et change un dinar pour un dollar »

Quant à celui qui veut unifier la nation arabe pour qu’elle soit puissante, qu’elle progresse et écrase l’ennemi, il doit répéter derrière l’iman ce même vendredi :

« Seigneur tu connais notre faiblesse. Tu disposes de notre sort et Tu sais que nous ne possédons pas la bague magique. Tu sais que les juifs et les chrétiens sont montés jusqu’à toi avec leurs missiles et leurs satellites. Nous ne les imiterons pas dans leur impiété en envahissant l’espace. Nous t’implorons ! »

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens