Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 avril 2011 4 21 /04 /avril /2011 19:33

La France et  le Royaume Uni  sont contraints de reconnaitre que leurs plans initiaux ont échoué.

Alors qu’il était assez évident militairement  que sans intervention de troupes au sol, des frappes aériennes seules ne suffiraient pas à  renverser le régime du Colonel  Kadhafi, ils continuent de jurer  « Haut et fort » qu’il est toujours hors de question d’envoyer de telles  troupes au sol .

 

En revanche, et l’Italie se joint à eux pour envoyer sur le sol libyen des « Conseillers militaires » ou « Forces spéciales » qui , on l’espère pour eux , seront armés au moins pour se défendre si nécessaire si leur aventure tournait mal. Car en tous cas, ils  auront bien  le statut de combattants ennemis et pas de simples « conseillers » aux yeux des loyalistes libyens.

 

Pour ce qui est des « Forces spéciales » il serait militairement surprenant qu’il n’y en ait pas déjà un certain nombre sur le sol Libyen depuis le début du conflit. On va donc envoyer sur ce sol libyen quelques OLFA , Officier de Liaison des Forces Aériennes, pour guider les tirs et bombardements des avions de la coalition ainsi que quelques conseillers militaires pour former les combattants rebelles.

 

Qu’est ce qu’un officier de liaison ou un membre des forces spéciales sinon des éléments  de troupe au sol dont on peut raisonnablement estimer qu’au nombre de quelques dizaines comme prétendus, il risque de s’avérer insuffisants ?

 

Quelle mission précise leur est  donnée par leurs supérieurs pour  permettre aux gouvernements qui les engagent  de soutenir qu’elle n’a que pour seul objectif la « protection des civils libyens » ?

 

Qu’envisage de faire ensuite  la France, l’Italie et le Royaume Uni si les « conseils » de leurs « conseillers militaires »  et les frappes mieux ciblées de leurs avions s’avéraient insuffisants pour permettre assez rapidement  aux rebelles du CNT de renverser le Colonel puisque c’est désormais l’objectif  assumé ?   Stopper toutes interventions ?

 

Cela ne sera désormais guère possible si aucune solution politique n’est trouvée rapidement!

 

Espérons donc que cette solution politique qui était la seule viable va enfin étre proposée  par des membres plus réalistes de l’Union Européenne et  mis en œuvre par celle-ci avec l’aval  de la France, du Royaume Uni, de la Belgique, du Danemark  et de l’Italie trop contentes de se tirer de ce « guêpier »  mais  auxquels il faudra désormais trouver le moyen de « sauver la face » .

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens