Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 17:45
Scan10001

Comme sous l’empire romain après la conversion de l’empereur Constantin et jusqu’au concordat de Worms en 1122 en Europe Occidentale et à la chute de Constantinople en 1453 pour  l’empire romain d’Orient de Constantinople, l’empereur disposait  à la fois du pouvoir temporel et du pouvoir spirituel. De même le calife, successeur du prophète Mahomet, disposait jusqu’à l’abolition du califat en 1924 par le premier président turc Atatürk du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel.

Alors que dans l’empire romain d’Occident et d’Orient, l’empereur était placé au-dessus des  cinq patriarches, dont celui de Rome le pape, les papes ont sapé le pouvoir  temporel  des empereurs romains d’Occident en se servant de leur pouvoir spirituel  pour obtenir  la suprématie sur l’empereur et les rois. La réaction de ceux-ci  a consisté  à limiter leur dépendance à l’égard  de la papauté en  séparant toujours davantage le pouvoir temporel  du spirituel ce qui  ne pouvait aboutir  qu’au  principe de laïcité tel que développé par la France.

Mais un tel principe qui  sépare en Occident les règles de vie  imposées par la religion des règles civiles  par la création d’un droit civil différent du droit canonique n’est pas près d’être admis par la très grande majorité des musulmans qui  n’acceptent plus que leur vie quotidienne soit réglée par des lois civiles inspirées par l’Occident et non par celles contenues dans le Coran ou la Charia.

La revendication  désormais du rétablissement non seulement de la charia dans de nombreux pays musulmans ou majoritairement musulmans  mais aussi du califat est révélatrice d’une montée en puissance du rejet par de plus en plus de de musulmans de la conception occidentale de l’Etat.

Les Islamistes ont déclaré  la guerre à l’Occident depuis que celui-ci est entré en décadence et ne leur inspire plus le respect. Or si c’est le droit à certains de  ceux qui n’appartiennent pas au Monde Occidental  d’en  refuser des valeurs que celui-ci ne défend même plus, ils n’ont pas pour autant le droit de vouloir imposer par la violence dans les pays de ce monde occidental leur propre système de valeur en  utilisant une sorte de cinquième colonne constituée par leurs coreligionnaires natifs ou non de ces pays.

Si  c’est leur droit aussi de contester les armes à la main que des armées occidentales cherchent à imposer  contre le gré de la majorité un système de valeur occidental dans les pays n’appartenant pas à la civilisation occidentale, ils doivent être  militairement combattus  dans les pays qui  ont adopté celle-ci au même titre qu’ils ont fait le choix d’y  combattre les armes à la main.

La  guerre est déclarée  entre la civilisation occidentale et la civilisation islamique  dont le système de valeurs est incompatible en dépit de leur origine commune la Bible.

 

Non seulement les musulmans  intégristes ont  pris les armes contre les Occidentaux en terres d’Islam mais désormais les prennent en terres chrétiennes bien déterminés  à les conquérir dans la mesure ou les religions chrétiennes étant désormais abandonnées par la très grande majorité des Occidentaux, ils devraient leur être assez facile, d’imposer  chaque jour aux Laïques, si besoin par la persuasion, à défaut par l’intimidation ou la terreur  leurs revendications.

Dans ces conditions les Occidentaux se doivent de réagir vigoureusement en  posant des principes clairs et en annonçant qu’ils les défendront militairement s’il le faut :

Tant à l’intérieur du Monde Occidental auquel appartient bien évidemment l’ensemble du continent européen et donc la Russie en répondant militairement par l’intensification du renseignement et le rétablissement, à côté de l’armée de métier, de la conscription pour garantir l’insertion des citoyens musulmans et la  défense opérationnelle du territoire par la multiplication des gardes et patrouilles.

Mais également  dans les terres devenues majoritairement musulmanes ou il existe des minorités chrétiennes à défendre contre les attaques des islamistes telles que l’Egypte, l’Irak, le Liban voire la Syrie si le gouvernement actuelle ne s’avérait plus capable d’assurer leur protection. Et en signifiant sous menaces appropriées à nos prétendus alliés musulmans de la péninsule arabique qu’ils doivent mettre fin à leur soutien à leurs coreligionnaires intégristes. 

Mais enfin aussi en rétablissant  une importante présence militaire en Afghanistan  renforcée par l’armée Russe et ce jusqu’à ce qu’un équilibre se rétablisse quand les  islamistes auront fini de croire qu’ils peuvent gagner la guerre contre un Occident qualifié de dégénéré et mou et que les musulmans modérés accepteront enfin d’accorder et de garantir dans les pays où ils sont majoritaires aux judéo-chrétiens les mêmes droits que ceux que ces derniers leurs accordent et garantissent dans leurs pays où ils sont minoritaires.

C’était une erreur d’intervenir en Irak, c’était également une erreur d’avoir aidé les talibans pour chasser d’Afghanistan l’Union Soviétique puis de vouloir les remplacer avec des moyens militaires notoirement insuffisants et se retirer de ces pays en les laissant dans une situation pire qu’avant.

Mais ce serait une erreur encore plus grande désormais d’abandonner le terrain dans des conditions telles que les Islamistes puissent se convaincre qu’ils ont réussi à vaincre l’Occident et  que dans la foulée ils vont pouvoir poursuivre leur avantage dans le monde occidental lui-même.

L’intervention de la France au Mali doit être interprétée  par eux comme le début pour  le monde occidental à ne plus tolérer les attaques portées contre lui.

Le jour seulement ou le rapport de force sera rétabli, on pourra retrouver entre le monde occidental et le monde musulman la qualité des rapports que l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen avait, pourtant à l’époque des croisades, réussi à entretenir avec  le monde arabo musulman.

Et il  coulera alors de source que les lieux saints de Jérusalem appartiennent à toutes les religions du Livre et doivent être placés sous un statut international comparable  à celui de l’Etat du Vatican par rapport à deux  Etats palestinien et Hébreu qui se seront reconnus dans les frontières de 1967.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens