Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2014 1 21 /07 /juillet /2014 09:33

    Scan10001

 

CH. II     LES REGIONS AYANT APPARTENU AU   ROYAUME DE LOTHARINGIE puis de FRANCIE ORIENTALE/ GERMANIE

 

R. Alsace / Elsass/ Duché de Souabe/ Herzogtum Schwaben   /Landgraviats de Nordgau  et Sundgau / Evêché de Strasbourg/ Bistum  Strasburg / Decapole                                                                                                                            terres d’empire de 962  jusqu’à  1697

 

 

 

21 .Landgraviat/comté du  Sundgau   (Thann, Belfort, Ferrette, Altkirch)

 

alsace-1648.jpg

 

 

Landgraf de Sundgau :

 

.Adalbert ou Albert III Le Riche (1138-1199)  comte de Habsbourg, landgraf/comte de Sundgau de 1186   à 1199.

Fils de Werner III comte de Habsbourg.

Comme son père, il est dans le camp des gibelins. Son fidèle soutien à la famille Hohenstaufen lui vaut de recevoir de Frédéric Barberousse en 1186 le Landgraviat de Haute-Alsace. Il participe aux côtés de ce dernier à la troisième croisade de 1188-1191.

 

.Rodolphe I ou II L'Ancien ou Le Paisible,  comte de Habsbourg, landgraf/comte de Sundgau, seigneur de Lauffenbourg, de 1199  à 1232.

Fils du précédent.

 

.Albert IV Le Sage (1188-1240), comte de Habsbourg, landgraf/comte de Sundgau de 1232  à 1240.

Fils du précédent.

 

.Rodolphe III (1218- 1291), comte de Habsbourg, landgraf/comte de Sundgau, comte de Klettgau 1240-15/07/1291, comte de Kybourg 1260-15/07/1291, empereur  Rodolphe Ier en 1273

Frère  du précédent.

 

.Albert II (1255-1308), duc d’Autriche et de Styrie, landgraf/comte de Sundgau, empereur (Albert Ier) en 1298

Fils du précédent.

 

.Albert III d’Autriche  (Habsbourg)  dit le Sage (1298-1358) duc d’Autriche   de 1330 à 1358, landgraf / comte de Sundgau de 1324 à 1358

Fils d'Albert Ier et d'Élisabeth de Tyrol; Il épouse en 1324 Jeanne de Ferrette, héritière du comté de Ferrette.

Il hérite du patrimoine familial après la mort de son frère aîné Frédéric, en 1330. Il règne d'abord conjointement avec son frère cadet Othon, qui meurt en 1339.

 

.Rodolphe IV (1339-1365), duc d’Autriche, de Styrie, de Carinthie, landgraf /comte de Sundgau    de 1358  à  1365

Fils du précédent.

 

.Albert III (1349-1395), duc d’Autriche  de 1365 à 1395, landgraf / comte de Sundgau de  1365 à 1379

Troisième fils d'Albert II, il hérite du patrimoine des Habsbourg conjointement avec son frère Léopold III après la mort de leur frère aîné Rodolphe IV. Le 9 septembre 1379, les deux frères se partagent leurs possessions au traité de Neuberg : Albert conserve l'Archiduché d'Autriche  tandis que Léopold est désormais maître de l'Autriche intérieure (duchés de Styrie, Carniole et de Carinthie)  et de l'ensemble des propriétés de la famille au Tyrol ainsi que de l’Autriche antérieure /Vorderösterreich ou Vorlande ( possessions territoriales des Habsbourg en Bade, Souabe,  Vorarlberg et Alsace avec le Sundgau et notamment Ensisheim qui est la capitale de l'Autriche antérieure).

 

.Léopold III  (1351-1386)  duc d'Autriche de 1365 à 1379, duc de Styrie et de Carinthie de 1365 à 1386, landgraf /comte de Sundgau de 1379 à 1386

Fils du précédent.

                                                       

.Léopold IV (1371-1411), duc d’Autriche Antérieure, comte de Tyrol, landgraf/comte de Sundgau de 1386 à 1406

 

Fils du précédent.

 

.Catherine de Bourgogne (1378-1425),

Fille du duc de Bourgogne Philippe le Hardi et de Marguerite III de Dampierre, comtesse de Flandre, de Bourgogne, de Nevers et de de Rethel.

Son père Philippe, qui entend, renouer l'alliance avec l'Autriche conclut,  dès septembre 1387, un traité de mariage entre Léopold IV  de Habsbourg et sa fille Catherine de Bourgogne, mariage qui ne survient cependant que le 15 août 1392. Cette deuxième union de la Maison de Habsbourg et de la Maison de Bourgogne marque le point de départ d'une politique d’alliance entre ces deux Maisons. Catherine administre le Sundgau jusqu’à sa mort en 1425. Le couple meurt sans enfant.

 

.Frédéric IV (1382-1439) duc d'Autriche antérieure,  landgraf /comte de Sundgau de 1402 à 1439, comte de Tyrol de 1406 à 1439

Dernier fils de Léopold III et de Viridis Visconti, fille du duc de Milan, Barnabé Visconti. En 1406, il épouse en premières noces Élisabeth de Bavière-Palatinat, fille du roi des Romains Robert III. Veuf, il se remarie en 1410 avec Anne de Brunswick, fille du duc Frédéric Ier de Brunswick-Lunebourg.

Au concile de Constance, il soutient l'antipape Jean XXIII et est en conséquence mis au ban de l'Empire par l'empereur Sigismond de Luxembourg.

Le Landgericht de Sundgau s’installe à Ensisheim en 1429.[

 

.Sigismond d'Autriche (1427 -1496)  duc puis archiduc d'Autriche Antérieure,  landgraf /comte de Sundgau de 1439 à 1496, régent du Tyrol de 1446 à 1490.

Fils de Frédéric IV et Anna de Braunschweig ; Il est de ce fait un cousin de l’empereur Frédéric III

En 1468, Sigismond de Habsbourg, duc d’Autriche est contraint de signer le traité de paix de Waldshut suite à la débâcle qu'il subit face aux Mulhousiens et à leurs alliés confédérés suisses. En 1469, au traité de Saint-Omer, il vend avec droit au rachat ses territoires sur le Rhin et en Alsace à Charles le Téméraire. Les sources ne sont pas claies, quant à savoir s'il les vendit à cause des dettes accumulées par son style de vie luxueux, ou s'il les a seulement gagés, parce qu'il voulait qu'ils fussent mieux protégés contre l'expansion de la confédération helvétique. En tout état de cause, il demande à les racheter. La gestion de ces territoires de la part du représentant du duc de Bourgogne, le bailli Pierre de Hagenbach, les conséquences économiques et la perte des privilèges qui en résultèrent pour les villes alsaciennes et les villes alliés suisses, mettent en révolte les territoires du Haut-Rhin.

Après le refus de Charles de lui rendre d’Alsace, il pactise avec Louis XI, qui le finance pour les récupérer par les armes.

En 1477, l’empereur Frédéric III le fait archiduc.

 

.Maximilien d’Autriche (1459-1519) archiduc d’Autriche antérieure et landgraf de Sungau de 1496 à 1499, empereur de 1508 à 1519

Fils de Frédéric III et d'Aliénor du Portugal, Maximilien épouse en 1477 la duchesse Marie de Bourgogne, seule enfant et héritière de Charles le Téméraire, de ses titres et possessions.

Par ce mariage, Maximilien devient maitre des Pays-Bas bourguignons et du comté de Bourgogne (Franche-Comté), tandis que la France s'empare du duché de Bourgogne, de la Picardie et du comté de Boulogne, lesquels sont détachés de l'héritage du Téméraire. Maximilien Ier renforce le pouvoir des Habsbourg dans le Landgraviat de Sundgau  en installant à Ensisheim un Grand-Bailli en 1510. Au  XVI° siècle le Sundgau est moins morcelé que le Nordgau  à cause de  l’héritage des Ferrette passé aux mains des Habsbourg, la Haute Alsace est partagée entre quelques grands seigneurs et de puissants dignitaires ecclésiastiques :

-La maison des Habsbourg possède le Sundgau (seigneuries de Ferrette, Altkirch, Thann, Rougemont, Belfort, Ensisheim, Cernay, Bollwiller) jusqu'au portes de Colmar, la seigneurie de Hohlandsbourg (acquise en 1563 par le baron Lazare de Schwendi), Kientzheim et le Val de Villé. Mais beaucoup de ces seigneuries sont engagées à différents nobles. Le pays est administré par un Landvogt, auquel est adjoint en 1523 une régence civile et judiciaire installée à Ensisheim, et en 1570 une chambre des finances.                                                        

-Les seigneurs de Ribeaupierre dont le domaine s'étend de Sainte Marie à la Vallée de Munster.

-Les seigneuries ecclésiastiques sont celles de l'abbé de Murbach (Vallée de Guebwiller et de Saint Amarin), celles de l'abbé de Munster et celles de l'évêque de Strasbourg (Mundat supérieur avec Rouffach).

-les comtes de Wurtemberg régissent le pays de Montbéliard et la région de Riquewihr et Horbourg.

 

.Charles de Habsbourg (1500-1558) archiduc d’Autriche antérieure et landgraf /comte de Sundgau de 1499 à  1520,  empereur Charles Quint de 1519 à 1556

Petit-fils du précédent ; fils de Phlippe le Beau et de Jeanne dite la Folle reine de Castille.

 

.Ferdinand Ier de Habsbourg, (1503 -1564),  archiduc d'Autriche et terres adjacentes, landgraf /comte de Sundgau  en 1520, roi de Hongrie et de Bohême en 1526, roi des Romains en 1531), puis nommé par son frère Charles Quint, après son abdication (16 janvier 1556), empereur le 14  mars 1556

Frère de Charles Quint.

 

.Rodolphe II de Habsbourg (1552 - 1612), archiduc d’Autriche, landgraf de Sundgau, de 1576 à 1596, roi de Bohême et roi de Hongrie, empereur de 1576 à 1611

Fils de l’empereur Maximilien II et de Marie d'Espagne, fille de  l’empereur Charles Quint.

 

.Ferdinand de Tyrol

 

.Mathias (1555-1619) Archiduc d’Autriche Antérieure et landgraf de Sundgau de 1595 à 1612, empereur de 1612 à 1619

En 1595,  l'archiduc Ferdinand de Tyrol meurt sans héritier mâle légitime. La loi salique veut que ce soit Rodolphe, fils aîné du frère aîné de Ferdinand, qui prenne sa succession; mais Rodolphe devenu l’empereur Rodolphe II en 1576 permet que ce soit son frère Matthias, époux de la seule fille légitime de Ferdinand, qui monte sur le trône d’Autriche antérieure /Vorderösterreich qui inclut le duché de Tyrol, la principauté de Vorarlberg en Autriche, le Sundgau en Alsace, les margraviats de Burgau et Brisgau en Allemagne, l’Aargau (berceau des Habsbourg en Suisse), etc.

 

.Maximilien III d’Autriche ou de Habsbourg (1558-1618) Archiduc d’Autriche Intérieure de 1593 à 1595 et d’Autriche  Antérieure,  landgraf/ comte de Sundgau de 1612  à 1618, Gouverneur du Tyrol de 1602 à 1618, Grand-Maître de l’Ordre Teutonique de 1590 à 1618

Fils de l'empereur Maximilien II de Habsbourg et de Marie d'Espagne et frère des empereurs Rodolphe II et Matthias Ier.

En 1612, Maximilien renonce à sa candidature comme roi et empereur contre son frère aîné Matthias, et en 1617, contre son neveu Ferdinand III.

 

.Léopold V d'Autriche-Tyrol (1586- 1632) Archiduc d’Autriche antérieure, landgraf / comte de Sungau, gouverneur du  Tyrol  de 1619 à 1632, évêque laïc des diocèses de Passau en Bavière et de Strasbourg  jusqu'en 1625.

Fils de l'archiduc Charles II d'Autriche-Styrie et de son épouse Marie-Anne de Bavière, fille du duc Albert V de Bavière ;  frère puîné de l'empereur  Ferdinand II.

En 1619, à la mort de Maximilien III, il en hérite et devient archiduc d’Autriche antérieure.

 

.Ferdinand-Charles d'Autriche (1628 -1662)  archiduc d'Autriche antérieure, landgraf / comte de Sundgau  de 1646 à 1648,  comte de Tyrol de 1646 à 1662.

Fils du précédent.

 

En 1648,  l’empereur Ferdinand  III doit signer les traités de Westphalie et Münster avec la France par lesquels les Habsbourg renoncent à la partie de l’Autriche Antérieure constituée par leurs possessions d’Alsace donc du Sundgau.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Liens