Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 22:03

Scan10001 

CH. II     LES REGIONS AYANT APPARTENU AU   ROYAUME DE LOTHARINGIE puis de FRANCIE ORIENTALE/ GERMANIE

R. Alsace / Elsass/ Duché de Souabe/ Herzogtum Schwaben   /Landgraviats de Nordgau  et Sundgau / Evêché de Strasbourg/ Bistum  Strasburg / Decapole               terres d’empire de 962  jusqu’à  1697

12. Comté de Nordgau / Landgrafschaft  Nordgau     

L’Alsace et les Alsaciens apparaissent dans les sources dès le VIIème siècle et l’Alsace est placée sous l’autorité des ducs. Elle a une définition géographique claire avec le Rhin et les Vosges d’ une part, les forêts du nord et du sud d’ autre part. En 754, le duché d’Alsace passe sous domination franque. Sous Charlemagne, l'Alsace est unie et forme sous l’empereur Lothaire Ier un duché. Mais par la suite, les carolingiens "divisent pour régner": le duché d’Alsace est supprimé et remplacé par deux comtés: Nordgau et Sundgau soumis aux ducs de Souabe

Le comté de Nordgau est constitué par :

.Le pays de Kircheim  nommé aussi Troningue s'étendant de Sélestat jusqu'à la rivière la Sour. Le château de Kircheim s'y dresse non loin de Marleim entre Strasbourg et Saverne. Les lieux importants sont Strasbourg, Marleim, Herinstein, Sélestat, Eboresheim, Hohembourg, Haselach, Andlau, Altorf, Bischem.

.Le pays d'Haguenau situé entre les rivières Moter et Sour, dont  les principaux lieux sont Haguenau, Saloissa, Surbourg, Biblisheim.

.Le Vasgau s'étendant à la droite des Vosges depuis Saverne jusqu'à Weissembourg. Les lieux importants sont Saverne, Neuvillers, Cella Leobardi, Dabo.

Le landgraviat / comté de  Nordgau  comporte pour villes principales : Landau, Haguenau, Saverne, Sélestat, Strasbourg et Wissembourg. 

En 879, le roi de Francie Orientale Louis le Jeune, fils de Louis le Germanique, occupe presque entièrement la Lotharingie. En 880, par le traité de Ribemont, les fils de Louis le Bègue, fils de Charles le Chauve, cèdent à Louis le Jeune leur part de la Lotharingie en échange de la neutralité de ce dernier. La Lotharingie réunifiée est ainsi rattachée à la Francie Orientale (Germanie). L'autorité du roi de Francie Orientale est cependant loin d'être également acceptée partout; les comtes les plus éloignés vers l'ouest, Raoul de Cambrai et Régnier de Hainaut, font souvent cause commune avec Baudouin de Flandre; on les voit tour à tour prêter hommage au Carolingien de France et au Carolingien de Germanie.

En 882, à la mort de Louis le Jeune, son frère, l'empereur Charles le Gros, recueille sa succession. L'empire de Charlemagne est reconstitué à l'exception de la Provence et de la Bourgogne transjurane. Mais Charles le Gros est déposé en 887 à la diète de Tribur (Mayence). Entre-temps, il a détaché la Frise de la Lotharingie en 885.

En mai 895, l’empereur, roi de Francie Orientale et Lotharingie, Arnulf de Carinthie impose son fils bâtard Zwentibold comme roi de Lotharingie. Zwentibold se heurte aux résistances des grands qui voient avec déplaisir un étranger restreindre leur indépendance.  Zwentibold est tué le 30 aout 900 au cours d'une bataille, au voisinage de la Meuse. Débarrassés de Zwentibold, ces vassaux turbulents se tournent vers le roi de Francie Orientale (Germanie) Louis l'Enfant, qui vient de succéder à son père Arnulf 

En 903, Louis IV l'Enfant confère à l'un de ses fidèles, le comte Gebhard de Franconie, le titre de duc de Lotharingie. Gebhard est blessé au cours d'une bataille contre les Magyars près d'Augsbourg et meurt en juin 910.

 

Landgrafs/comtes :

Maison d’Eguisheim

.Eberhard III de Nordgau[12], (865 - 910/20), dit "Eberhard de Basse-Alsace", comte de Nordgau de 898 à 910, comte de l'Ortenau et d'Aargau/Argovie.

Fils d'Eberhard II de Nordgau, comme son aïeul et son père, il ne peut pas succéder immédiatement à la tête du comté de Nordgau   car celui-ci est gouverné par le comte Adelbert  de 864 à 898 où Eberhard III prend possession du comté.

Il favorise l'alliance de Lothaire de de Lotharingie avec Waldrade   et pour ceci reçoit l'avouerie de l'abbaye de Lure En plus du  comté de Nordgau  il règne aussi sur Mortenaw ou Ortenaw (partie du duché de Bade   situé entre le Brisgau , le territoire de Stolhofen  et la ville de Bade et l'Aargau  Il épouse Arlinde/Adelinda d'Italie, (845 - 898), de qui il a Hugues Ier[13] qui suit. 

Après la disparition du dernier Carolingien d'Allemagne, Charles le Simple réussit à se mettre en possession de la Lotharingie en 911; il nomme  Régnier  marquis. Celui-ci meurt en 915. Après la réforme des comtés dans le royaume de Francie Orientale (Germanie)  le duché de Souabe est formé en 915 . Il est un des cinq duchés ethniques de ce royaume. Le roi de Francie Orientale (Germanie) Conrad Ier  donne un titre ducal étendu à l'Alémanie, alliant l'Alsace  et la Souabe, au  fils de Bouchard Ier Celui-ci se fait reconnaître par le roi de Francie Orientale Henri Ier dit l'Oiseleur   à l'avènement de la maison saxonne en 919  En 925,  quand Henri l'Oiseleur s'empare du royaume de Lotharingie   il en détache l' Alsace pour l'intégrer au duché souabe.

.Hugues Ier d’Eguisheim, comte du Nordgau de 920 à 940, de l'Ortenau et de l'Aargau à partir de 910. Il se qualifie également comte de Hohenbourg.

Fils d'Eberhard III de Nordgau.

Il augmente ses états des comtés d'Eguisheim, de Hohenberg et de Ferrette.  Il épouse Hildegarde de Ferrette dont il a :

-Eberhard IV de Nordgau.                                                                            

-Hugues comte d'Eguisheim

-Alix qui épouse Régnier III, comte de Hainault.

-Gontram le Riche, souche de la maison d'Habsbourg.

.Eberhard IV d’Eghisheim  (? - 972/73),  comte/landgraf de Nordgau de 940 à 951, comte d’Eguisheim  (Eberhard Ier)

Fils aîné d'Hugues Ier de Nordgau et d'Hildegarde de Ferrette. Il succède à son père avec son frère Hugues d'Eguisheim.

En  951, il abdique en faveur de son fils. En 959, il remet à Otton-le-Grand, roi de Francie Orientale/Germanie, futur empereur, l'abbaye de Lure. Il aurait épousé Luitgarde, fille de Wigéric de Bidgau et de Cunégonde de France, veuve d'Adalbert, comte de Metz, de laquelle il eut :

-Hugues II de Nordgau

-Aldabert d'Alsace

-Hugues, moine.                                                                                               

 -Gérard d'Alsace

 -Adélaïde, mariée en premières noces à Henri de Franconie, dont elle aura Conrad II le Salique, empereur

-Hedwige, mariée à Sigefroid de Luxembourg. 

.Hugues II d’Eguisheim, comte/landgraf de Nordgau de 951 à 984

Fils ainé d'Eberhard IV de Nordgau. Il a  trois fils :

-Eberhard V de Nordgau

-Hugues IV de Nordgau qui succèdera  à ses neveux Hugues III de Nordgau et Eberhard VI de Nordgau

-Matfrid qui était comte.

.Eberhard V d’Eguisheim, comte/landgraf de Nordgau de 984 à 996

Fils ainé d'Hugues II de Nordgau. Il a cinq fils :

-Hugues III de Nordgau

-Eberhard VI de Nordgau,                                                                   

-Gérard, comte, épouse Cunisse de Luxembourg

-Matfried.                                                                                  

 -Adabéron, chanoine de Toul.

.Hugues III d’Eguisheim, comte/landgraf  de Nordgau de 996 à999

Fils ainé d'Eberhard V de Nordgau. Il décède sans enfants en 999.

.Eberhard VI d’Eguisheim, comte/landgraf de Nordgau de 999 à 1027

Deuxième fils d'Eberhard  de Nordgau, il succède en 999 à son frère Hugues III de Nordgau. 

 Il décède en 1027 sans laisser de postérité.

 

Maison d’Eguisheim-Dabo

.Hugues IV d’Eguisheim ( ?-1048), comte d’Eguisheim et de Dabo, comte/landgraf de Nordgau de vers 1027  à  1048,

Fils d'Hugues II ; cousin germain de l'empereur Conrad II le Salique, car la mère de ce souverain, Adélaïde, est la sœur de son père Hugues II de Nordgau.        

Il succède en 1027 à son neveu Eberhard VI dans le comté du Nordgau, mort sans postérité.

Cette même année 1027, Ernest II, duc de Souabe, s'étant révolté contre son beau-père, l'empereur Conrad II le Salique, vient ravager et piller les châteaux du comte Hugues en Alsace, avant d'être contraint de se rendre et être emprisonné.

Il épouse Helwige fille et héritière de Louis, comte de Dagsbourg, dont les enfants sont :

.Gérard, futur comte d'Eguisheim

.Mathilde, mariée à Richwin, comte de Charpeigne

.Hugues, futur comte de Dachsbourg, décédé avant son père, marié à Mathilde

.Bruno,  évêque de Toul en 1026, puis couronné pape le 12 février 1049,

.Adélaïde, mariée à Adalbert, comte en Ufgau

.Gertrude, mariée à Luidolf, margrave de Frise, mariée à Otton II de Souabe, duc de Souabe

.Geppa abbesse de Nuitz ou Neuss ((Rhénanie-du-Nord-Westphalie)^.

.Hugues V de Dabo-Dagsburg, comte/landgraf de Sundgau de 1046 à 1049 

Fils du précédent.

.Henri I de Dabo-Dagsburg, comte /landgraf de Norgau de 1049 à 1065

Fils d’Hugues.

.Gérard II de Dabo/Dagsburg, comte/ landgraf  de Nordgau de 1065 à 1074

Fils du précédent.

.Hugues VI de Dabo-Dagsburg (1077-1089), comte/landgraf de Nordgau de 1087 à 1089

Fils d'Henri Ier ; frère du précédent.

Dans la querelle entre l'empereur Henri IV et le pape Grégoire VII , Hugues prend le parti de l'empereur à qui il évite l'excommunication mais dont il ne peut pas empêcher la perte du trône de Germanie  qui est confié à Rodolphe de Rheinfelden, duc de Souabe  par le pape. Hugues se range alors au côté du nouveau souverain et lève une armée pour protéger l' Alsace des offensives d'Henri IV  qui voulait retrouver son trône. Après de longues luttes, Henri IV   terrasse Rodolphe de Rheinfelden  et charge Frédéric de Hohenstaufen  de le venger. C'est ainsi qu'Hugues VI est dépouillé de son comté du Nordgau  et est forcé à se retirer en Basse-Alsace .En 1079, Henri IV investit Frédéric Ier de Hohenstaufen du duché de Souabe. En 1088,  Hugues rassemble une armée et vient menacer l'évêque de Strasbourg Otton  de Hohenstaufen, frère de Frédéric,  dans la ville de Strasbourg . Le prélat accepte une entrevue avec Hugues afin de trouver un accord. Plein de confiance le comte se rend au palais de l'évêque le 4 septembre 1089 , il est égorgé dans la nuit par les domestiques d'Otton. Il avait épousé Mathilde, fille de Louis de Montbéliard et de Sophie de Bar, de qui il n'a pas eu d'enfant.

Le titre de comte de Nordgau  passe alors à la dynastie de Metz-Folmar, par le mariage de Spanehilde (ou Swanehilde), petite-fille de Hugues IV, comte de Nordgau avec Folmard III, comte de Metz. .

Maison de Folmar-Metz

Cette maison a pour ascendant Folmar Ier de Bliesgau, comte de Lunéville et comte palatin/Pfalzgraf de Metz de 982 à 995 dont certains descendants vont exercer le pouvoir temporel des évêques de Metz sur leurs possessions territoriales.

.Godefroi  Ier, landgraf de Nordgau de 1089 à 1129

.Godefroi II, landgraf de 1129 à 1132

.Thierry Ier, landgraf de Nordgau de 1132 à 1160

.Godefroi III, landgraf de Nordgau de 1160 à 1180

 

Maison de Hohenstaufen

Les premiers comtes de cette dynastie remontent vraisemblablement aux comtes  Sigihard et Frédéric de Riesgau mentionnés en 987 dans un décret de l'empereur Otton III. La date la plus ancienne à laquelle on trouve mention du nom de Hohenstaufen ( nom du château sur le sommet de Göpingen dans le Bade Wurtemberg) est 1079 lorsque l'empereur Henri IV investit Frédéric Ier de Hohenstaufen du duché de Souabe et lui donne sa fille Agnès en mariage.

.Frédéric, comte de Nordgau de 1180 à 1192, duc de Souabe de 1212 à 1216, empereur Frédéric II de  1220 à 1250

 

Maison de Werd ou Werde

Les Werd sont issus d’une branche cadette des comtes de Saargau qui ont pour ancêtre Siegebert Ier, fidèle partisan de l’emoereur Henri IV qui lui donna en fief en récompense de sa fidélité Wadgassen et ses alentours, Saarbrücken, Voelklingen, et le Warndt.

.Sigebert Ier, landgraf  de Nordgau de 1192 à 1228

.Henri III, landgraf de Nordgau  de 1228 à 1238

.Henri-Sigebert I, landgraf de Nordgau de 1238 à 1278

L'empereur et roi de Francie Orientale Rodolphe Ier de Habsbourg  confirme les privilèges des villes et des abbayes du duché et le duché de Souabe cesse pratiquement d'exister.

.Jean Ier, landgraf de Nordgau de 1278 à 1308

.Ulrich II, landgraf de Nordgau de 1308 à 1344

.Jean II, landgraf de Norgau de 1344 à 1359                                                                                                                                                                                  

Maison d’Ottinguen

.Louis Ier, landgraf de Nordgau de 1359 à 1365

En 1365, Louis Ier vend le Landgraviat de Basse Alsace (Nordgau) à l'évêché de Strasbourg. A partir de cette date les Evêques de Strasbourg portent le titre de comte de Nordgau.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens