Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2014 5 18 /07 /juillet /2014 21:48

Scan10001 

CH. II     LES REGIONS AYANT APPARTENU AU   ROYAUME DE LOTHARINGIE puis de FRANCIE ORIENTALE/ GERMANIE

 

 

 

R. Alsace / Elsass/ Duché de Souabe/ Herzogtum Schwaben   /Landgraviats de Nordgau  et Sundgau / Evêché de Strasbourg/ Bistum  Strasburg / Decapole                                                                                                                               terres d’empire de 962  jusqu’à  1697

 

10 .Seigneurie- Baronnie de  Fleckenstein,                                                                      terre d’empire de 962 à 1793

 

La famille de Fleckenstein apparaît en Alsace au début du XIIe siècle. Elle est alors au service des empereurs Hohenstaufen. Les terres qu’elle possède sont des fiefs d’empire.  

Weiterswiller est rattaché à la seigneurie de Fleckenstein dès le XIVe siècle.

Au XIIIe siècle, la famille se scinde en trois branches. Le nom de Dagstul est associé à l'une d'elles lorsque par suite de l'extinction de cette famille, la baronnie de Dagstul, située entre Sarrebruck et Trèves, passa aux Fleckentein apparentés.

 

Maison de Fleckenstein-Dagstul

En 1365, à l'occasion du partage de la succession d'Henri de Fleckenstein dit le vieux, dernier représentant de la branche aînée,  le fief de Weiterswiller passe à Henri le jeune, baron de Dagstul. Le dernier des Fleckenstein-Dagstul, George II, disparait en 1644, peu avant la fin de la Guerre de Trente ans.

 

Maison de Fleckenstein-Soultz

George II étant mort sans héritier, la seigneurie passe à la branche des Fleckenstein-Soultz en la personne de Jacques IV, qui avait déjà commencé à la gouverner.

Le traité de Westphalie, signé en 1648, en mettant fin à la Guerre de Trente ans  instaure en Alsace un ordre nouveau où les fiefs d'Empire sont considérés par le roi comme tels à la couronne de France ce que les Fleckenstein n’acceptent  pas de sorte qu’ils s’exilent en 1675 jusqu'au traité de Ryswick en 1697. Henri-Jacques, fils de Jacques IV, est le dernier seigneur de Weiterswiller de la dynastie des Fleckenstein. Son fils unique étant mort jeune, le prince Hercule Mériadec de Rohan-Soubise obtient en 1706 par lettres patentes l'expectative de la baronnie. De nouvelles lettres patentes d'investiture simultanée lui permettent de devenir en 1712 copropriétaire du fief, sans cependant pouvoir en jouir dans l'immédiat. Pour sa part, Henri-Jacques de Fleckenstein avait demandé et obtenu en 1716 du Conseil d'Etat que ses biens allodiaux héréditaires soient distingués de ses fiefs.

 

Maison de  Rohan et Gayling

A la mort d'Henri-Jacques de Fleckenstein, survenue en 1720 à l'âge de 84 ans, la possession du fief passe aux Rohan-Soubise tandis que les biens allodiaux héréditaires sont transmis à ses filles.A Weiterswiller, il s'agit des revenus de la dîme et de deux corps de biens, le Frümessgut et le Lutzelburgergut, dont la propriété, d'abord indivise, revient bientôt à la famille des Gayling d'Altheim.
Les Rohan se  succèdent comme possesseurs du fief jusqu'à la Révolution, d'abord la branche des Rohan-Soubise puis celle des Rohan-Guéméné.

Le dernier titulaire de la baronnie de Fleckenstein et dernier seigneur de Weiterswiller est le prince Louis Marie de Rohan-Guéméné qui émigre au début de la Révolution. En vertu des lois de la République, ses possessions, déclarées biens nationaux, sont mises sous séquestre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens