Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 17:19

 

Scan10001

 

 

CH. II     LES REGIONS AYANT APPARTENU AU   ROYAUME DE LOTHARINGIE puis de FRANCIE ORIENTALE/ GERMANIE   

 

k.Duché de Lorraine / Herzogtum von Lothringen,                                                  terre d’empire de  962  à 1766

 

 

5. Abbaye impériale de Remiremont / Reichabtei von Remiremont

 

L'abbaye est fondée vers 620 par Romaric, seigneur à la cour de Clotaire II. Romaric établit d'emblée deux communautés sur sa terre du comté d'Habend : des moines dans la vallée, et des moniales dans le palais du mont Habend, l'actuel Saint-Mont, qui domine la ville de Remiremont.À la suite des invasions des Huns et des Goths, un couvent fortifié est établi en 818 au confluent de la Moselle et de la Moselotte. En 910 les religieuses, menacées par l'invasion des Hongrois, trouvent refuge à Remiremont, qui se développe autour d'une villa des rois francs, et au XIe siècle, elles s'y installent définitivement, adoptant la règle de saint Benoît, moins rigoureuse.

 

Toutes issues de la plus haute noblesse de la région, les Abbesses sont  élues par la communauté parmi les dames chanoinesses, et reçoivent la consécration des seules mains du pape. Les cinquante chanoinesses étaient choisies parmi celles qui pouvaient fournir la preuve de leur ascendance noble, avec quatre lignes de noblesse maternelles et quatre paternelles soit seize quartiers de noblesse qui ajoutés les uns aux autres en faisaient soixante-quatre au total. C'est pour la noblesse de la région comtoise, bourguignonne et lorraine un honneur d'avoir une fille chanoinesse.

C'est à la fin du XI  siècle que commence la sécularisation de l'abbaye et la sécularisation est complète et définitive au XIIe siècle. L'abbesse seule prononce des vœux, les chanoinesses ne prononcent que des vœux temporaires, elles portent le vêtement séculier.

L'autorité spirituelle et temporelle de l'abbaye s'étendait sur un territoire considérable de 78 paroisses et 74 seigneuries.

Un violent incendie détruit le monastère en 1057. Au cours du même siècle, l'abbaye reçoit du pape le privilège de l'exemption, relevant directement de la juridiction spirituelle du Saint-Siège, tandis que l'empereur leur accorde celui de l'immédiateté qui les fait dépendre au temporel directement de lui.

 

.Bescinda d'Alsace ou de Lorraine, abbesse/äbstessin vers 1040 

 

Fille du comte de Metz, Gérard II d'Alsace.

 

.Ide d'Alsace, abbesse/äbstessin  de 1040 à ?

 

Fille d'Adalbert II comte de Metz et comte d'Alsace et de son épouse Judith, son frère est Gérard II d'Alsace comte de Metz. Cousine germaine de la précédente, elle est la grand-tante de Gisèle d'Alsace.

 

.Gisèle d'Alsace, princesse-abbesse / Reichäbstessin  en 1070

 

Elle est la plus jeune fille de Gérard d'Alsace, fondateur de la Maison de Lorraine, fidèle des empereurs Henri III et Henri IV et protecteur de l'abbaye de Remiremont.

 

C'est d’Henri IV que  Gisèle obtient le 28 septembre 1070 l'indépendance politique de l'abbaye. Gisèle n'hésite pas à aller rencontrer l'empereur à Mantoue. La charte signée par l'empereur stipule que Remiremont est sous sa protection et que l'abbesse relève de sa seule autorité. Remiremont devient donc un fief mouvant de l'Empire, indépendant des États lorrains.

Le 24 avril 1088, quelques semaines après son élection, Eudes de Chatillon devenu pape sous le nom d'Urbain II accorde à l'abbaye son indépendance spirituelle.Les sœurs bénédictines sont remplacées par un chapitre de quatre-vingt-dix-huit chanoinesses.

 

.Judith de Vaudémont, princesse-abbesse / Reichäbstessin vers 1110 

 

Nièce de l'abbesse Gisèle, elle est la fille de Gérard Ier de Vaudémont et la petite nièce du pape Léon IX.

Elle doit lutter contre les prétentions du duc Simon et de celles de son fils le duc Mathieu.

 

.Euphronie de Lorraine, princesse abbesse / Reichäbstessin vers 1150

 

Fille Thierry II Le Vaillant comte de Lunéville.

 

.Agathe de Lorraine princesse abbesse / Reichäbstessin de ? à 1242

 

 Fille du duc Ferry Ier de Lorraine.

 

.Agnès de Salm, princesse abbesse / Reichäbstessin de 1242 à 1280

 

Élue abbesse de Remiremont en 1242, à la mort de sa tante Agathe de Lorraine. Elle meurt le 15 janvier 1280.

Elle a de nombreux démêlés avec Ferry III de Lorraine qui endommage les terres de l'abbaye et enrôle pour la guerre des habitants dépendant du chapitre. Agnès demande l'aide du pape Clément IV qui lui donne raison et excommunie Ferry en 1267.

 

.Clémence d'Oyselet, princesse abbesse / Reichäbstessin de 1307 à 1349 

 

La succession de l'abbesse Agnès est délicate. Deux clans se forment à l'abbaye, le clan des lorraines et le clan des franc-comtoises. Les francs-comtoises plus nombreuses élisent pour abbesse Clémence en juillet 1307.

 

.Aliénor de Châlons, princesse abbesse / Reichäbstessin de 1349 à 1404

 

.Jeanne d'Aigremont, princesse abbesse / Reichäbstessin de 1404 à ?

 

Lors du grand schisme, Jeanne  prend position en faveur de la papauté d'Avignon.

 

.Henriette d'Amoncourt, princesse abbesse / Reichäbstessin de ? à 1412

.Catherine de Blâmont

 

Henriette de Blamont revêt la dignité d'abbesse à la mort de Jeanne d'Aigremont mais le 18 juin 1412 le pape Grégoire XII la destitue au profit d'Henriette d'Amoncourt.

 

.Marguerite de Salvaine, princesse abbesse / Reichäbstessin de 1412 à ?

 

.Isabelle de Demengeville, princesse abbesse / Reichäbstessin de ? à ?

 

.Henriette de Vienne, princesse abbesse / Reichäbstessin de ? à ?

 

.Jeanne de Chauviré, princesse abbesse / Reichäbstessin de ? à ?

 

.Alix de Parroye, princesse abbesse / Reichäbstessin de ? à 1474

 

.Jeanne d'Anglure, princesse- abbesse/ Reichäbtesssin  en 1474 

 

Catherine de Neuchâtel est élue abbesse le 28 janvier 1474, elle n'a pas 18 ans, c'est une irrégularité canonique, le pape revient sur sa nomination et Jeanne d'Anglure est nommée abbesse.

 

.Agnès de Dommartin, princesse-abbesse / Reichäbstessin  de ?  à   1508

 

.Alix de Choiseul, princesse abbesse / Reichäbstessin  de 1509 à 1521 

 

Fille de Guillaume de Choiseul et de Jeanne du Chatelet.

Sa succession est compliquée. Alix avait désigné pour lui succéder sa nièce Madeleine de Choiseul. Mais les Dames n'acceptent pas cette désignation.

 

.Madeleine de Choiseul,  princesse abbesse / Reichäbstessin   de 1521 à ?

 

Elle n’est à la tête de l'abbaye que quelques mois. Elle meurt le 30 décembre 1549.

 

.Nicole de Dommartin, princesse abbesse / Reichäbstessin 

 

Sœur de l'abbesse Agnès de Dommartin. Elle est mise à la tête de l'abbaye par les Dames. Son élection n'est confirmée par Rome qu'en 1524. Elle désigne pour lui succéder Marguerite d'Haraucourt.

 

.Marguerite d'Haraucourt princesse abbesse / Reichäbstessin 

 

.Marguerite de Neuchâtel, princesse abbesse / Reichäbstessin 

 

Marguerite doit son titre d'abbesse au fait qu'Alix de Choiseul l'avait portée en second sur sa liste de résignation. Le pape confirme cette élection.

 

.Renée de Dinteville,  princesse abbesse / Reichäbstessin  de ?    à 1580 

 

Renée doit faire valoir les droits de l'abbaye à ne relever que de l'autorité temporelle de l'empereur Ferdinand que conteste le duc de Lorraine Charles III.

 

.Barbe de Salm,  princesse abbesse / Reichäbstessin  de 1580 à  1602

 

Barbe est la fille du comte de Salm Jean VIII. C'est sous son abbatiat que la mention appartenance à l'ordre de saint Benoît disparaît des documents.

 

.Catherine de Lorraine, princesse abbesse / Reichäbstessin 

 

Fille du duc Charles III le Grand, elle tente en vain de réformer le monastère et Elle défend avec succès ses terres et leur population pendant la Guerre de Trente Ans allant jusqu'à faire accepter et respecter par le roi de France et le duc de Lorraine la neutralité des villes vosgiennes.

 

.Élisabeth Marguerite d'Orléans, princesse abbesse / Reichäbstessin 

 

Fille de Marguerite de Lorraine qui fut coadjutrice de l'abbaye en 1618, et de Gaston de France, duc Orléans, frère de Louis XIII, elle est abbesse à la mort de sa grand-tante l'abbesse Catherine en 1648 à l'âge de deux ans. Elle épouse en 1667 Louis-Joseph de Lorraine sixième duc de Guise.

 

.Béatrice Hyéronyme de Lorraine-Lillebonne, princesse abbesse / Reichäbstessin   

 

Fille de François-Marie de Lorraine-Guise, prince de Lillebonne, duc de Joyeuse, elle subit la disgrâce de son père, ruiné.

 

.Anne-Charlotte de Lorraine, princesse abbesse / Reichäbstessin 

 

Quatorzième enfant du duc Léopold Ier de Lorraine, elle est élue abbesse le 10 mai 1738. Sous son abbatiat le chapitre a retrouvé sa sérénité.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Articles Récents

Liens