Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2014 5 15 /08 /août /2014 14:23

Scan10001  

 

 

EPILOGUE 1    

 

 

En 1806, Napoléon avait provoqué la fin du Saint Empire. Etrangement les Français qui revendiquent leur appartenance à l’Empire de Charlemagne et celui-ci comme empereur des Francs, continuateur de l’empire romain d’Occident au même titre qu’Othon le Grand, qualifie son empire de 1804 de Napoléonien ou d’Empire des Français alors qu’il devraient logiquement le qualifier de Deuxième Empire  comme les Allemands qualifient de Deuxième Reich, l’Empire Allemand instauré à Versailles en 1871 et de Troisième Empire et non de Second Empire, l’empire de Napoléon III instauré en 1852 comme pour les peuples Allemands et Autrichiens le Troisième Reich qu’espérait instaurer Hitler.

 

Après les guerres napoléoniennes, le Congrès de Vienne rétablit partiellement l'ordre ancien entre les puissances européennes en 1815. La restauration partielle des principautés allemandes s'accompagne de l'institutionnalisation du Deutscher Bund (Confédération allemande), censé compenser la disparition du Saint Empire romain germanique et limiter la montée du sentiment national allemand. Mais cette alliance très théorique entre les États allemands et l'Autriche provoque des tensions croissantes entre les deux grandes puissances allemandes de l'époque, l'Autriche et la Prusse, quant à la domination sur la Confédération.

L'origine de la guerre austro-prussienne tient à ces tensions, aggravées après le Zollverein des États du nord de l'Allemagne voulu par la Prusse et attisées par le premier ministre prussien Otto von Bismarck au sujet d'un conflit avec le Danemark. En effet le roi du Danemark, depuis 1806, avait obtenu des duchés de langue allemande: le Schleswig et le Holstein. L'annexion de ces duchés par le Danemark, provoque une insurrection dans le Holstein en 1848.

 

En France le 2 décembre 1852 est proclamé le Second Empire Napoléonien.

 

A la Suite puis d’une crise voulue par Bismarck en 1864, la Prusse et l'Autriche conduisent en 1864 la guerre des Duchés qui force le Danemark à les évacuer. En 1865, le Danemark doit  abandonner les deux duchés acquis 16 ans plus tôt : le Holstein revient à l'Autriche, le Schleswig à la Prusse. Mais, multipliant les incidents, la Prusse occupe le Holstein ce qui conduit l'Autriche à mobiliser  l'armée confédérale du Deutscher Bund. La Prusse se retire alors de la Confédération et déclare la guerre à l'Autriche le 19 juin 1866. La bataille décisive a lieu le 3 juillet 1866 à Sadowa. La victoire est remportée par la Prusse.

 

Malgré les batailles victorieuses à Custoza le 24 juin et de Lissa (bataille navale le 20 juillet) contre les Italiens, alliés des Prussiens, l'empereur François Joseph est contraint, suite à la défaite catastrophique de Sadowa, à la capitulation et à la remise de Venise à l'Italie. De plus, l'Autriche se retire de la Confédération germanique, dissoute de fait, et la Prusse annexe le  Schleswig  et le Holstein, le Hanovre,  le Kurhessen, le  Duché de Nassau et Francfort-sur-le-Main tout en fondant la Confédération d’Allemagne du Nord.

Alors que  les rois de France ne supportaient  pas la rivalité des Habsbourg, le  Second Empire de Napoléon III, se met  à  craindre, un peu tard, que ne se crée, sur sa frontière est, un voisin puissant et uni cette fois sous la domination de la Prusse.

 

Très vite apparait le slogan d'appel à la bataille pour empêcher la Prusse d'unir plus avant l'Allemagne. Le but est d'étouffer le mouvement d'unification allemande, ce qui aboutit à la  guerre franco-prussienne de 1870.

Rétrospectivement le refus français de soutenir l'Autriche se révèle  être un bien mauvais calcul : la Prusse est renforcée, assurée de ne pas être attaquée par la Russie, et peut se tourner tranquillement... vers la France.

 

Cette guerre commence par une déclaration de guerre du Second Empire français à la Prusse le 19 juillet 1870. Dès le 9 septembre 1870, Napoléon III  capitule à Sedan. Cela entraîne deux jours plus tard, à Paris, une révolution sans violence et la création. Le  4 septembre, la déchéance de Napoléon III est prononcée et proclamée la Troisième  République. Le 19 septembre, la Prusse envahit la France, et vient mettre le siège devant Paris. Les troupes prussiennes occupent Versailles ou le roi de Prusse Guillaume Ier et son chancelier Bismarck s’installent pour préparer la proclamation de l’Empire Allemand ou Deuxième Reich (le premier étant le Saint Empire). Le 16  décembre, une délégation du parlement  de l’Allemagne du Nord arrive à Versailles et le 20 la Confédération d’Allemagne du Nord est dissoute. 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Liens