Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 17:33

 

 Après la crise financière dont les  USA sont responsables, nous allons devoir subir  très probablement  une crise monétaire  qui risque d’emporter tout le système.

 

Depuis le 15 aout 1971 ou le Président Nixon a mis fin à la convertibilité théorique du dollar en or alors sur la base d’un cours de 35 dollars l’once d’or, ses vassaux d’Europe ont attendu pendant prés de 10 ans une réforme du système monétaire international  puis ont fini par s’habituer  à la situation malsaine imposée par les USA.

 

De la « grande  messe «  de Davos  et les sermons de certains de ses intervenants , on ne peut attendre au mieux qu’un bricolage des accords de Bretton-Woods  de 1946 qui avaient mis en place ce système  dans lequel seul le dollar avait sa valeur définie  par rapport à l’or sans pour autant  être contraints d’avoir une contrepartie en or aux dollars émis, raison pour laquelle ne détenant  plus qu’une faible couverture de leur monnaie ce 15 aout 1971, les USA  ont du y mettre fin unilatéralement. De leur coté, les banques centrales européennes n’émettaient plus leur monnaie qu’en contrepartie majoritairement de devises dont la principale le dollar .

 

Pour quelle raison ?  Tout simplement parce que pour remèdes à la crise financière dont les USA  sont responsables,  ceux-ci et leurs vassaux n’ont pu trouver d’autres solutions que de faire reprendre par les Etats qu’ils dirigent  les créances douteuses voire irrécouvrables des banques irresponsables en créant  de la monnaie sans aucune contrepartie  prenant le risque inconsidéré d’une hyperinflation comme l’a connue l’Allemagne après la première guerre mondiale sans pour autant obtenir un retour à la croissance ruinant par cette hyperinflation l’épargne des ménages déjà bien mise à mal par des taux de rémunération très bas censés permettre la relance de l’économie. Or il n’y a pas de capitalisme sans épargne!  Et il est bien évident que malgré l’indépendance de leurs banques centrales , les Etats ne peuvent se permettre désormais  d’avoir un système trop contraignant d’émission de leur monnaie.

 

Mais si ces Etats ont réussi  à éviter à l’occasion de la crise financière une perte de confiance des populations, il n’en sera pas de même en cas de crise monétaire ou les épargnants seront en droit de se poser la question de la valeur réelle de leur monnaie par rapport à sa valeur nominale. N’oublions pas qu’un dollar, un euro  et même  un franc suisse ne vaut  ce qu’il vaut parce que l’on croit qu’il le vaut  (  credo : je crois).

 

Or seul  un retour pur et simple à l’étalon or est désormais capable d’éviter une  perte de confiance dans les monnaies car les épargnants  sauront que les billets émis  le seront en contrepartie de l’or détenu par les banques centrales  et constitueront en quelque sorte des certificats de dépôt  auprès des banques centrales de leur épargne sous forme d’or.

 

Et  dans un tel système, les banques  se trouveront forcément limitées dans leur création monétaire par les crédits accordés à l’activité économique plutôt qu’à la spéculation financière.

 

Toutes les banques centrales comme viennent de le faire celle de Chine, doivent non seulement cesser définitivement de vendre les avoirs en or qui leur restent mais au contraire se mettre à en racheter progressivement sur le marché selon un plan négocié entre elles dans le cadre du FMI afin  de pouvoir couvrir  tous les billets et pièces en circulation ce qui sera possible  à un cours très prochain de l’once d’or  dont on se rapprochera d’autant plus vite que ces achats auront  été programmés.

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen - dans empireromaineuropeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Liens