Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2015 4 22 /01 /janvier /2015 09:41

Face aux actes de guerre des Islamistes portés sur le territoire de l’Union Européenne en réponse à la guerre qui leur est faite sur les territoires du Proche et Moyen Orient et en Afrique, la France d’abord, mais également toute l’Union Européenne, ne disposent certes pas de moyens de renseignements suffisants pour tenter de les prévenir mais également aussi pas suffisamment d’hommes pour, à la fois assurer une présence dissuasive de manière durable soit fixe devant tous les points sensibles ou l’on peut craindre de nouvelles attaques meurtrières contre les populations soit mobile sous forme de patrouilles sur toutes les voies publiques ou dans les lieux publiques très fréquentés.

Mais la défense des citoyens pourraient encore moins être assurée si des insurrections venaient à se multiplier, suscitées sous des prétextes divers par les Islamistes dans des quartiers de banlieues sensibles voire carrément en plein centre des grandes villes.

Or si les Services de Renseignement venaient à voir leurs moyens suffisamment augmenter, du fait que par nature leur action ne se voit pas, cela ne suffirait pas à rassurer la population contre la menace qui ne fera que s’accroitre ; outre le fait que le renseignement ne garantit pas à 100% la prévention des actes terroristes.

Seule une présence massive très visible de militaires armés peut être de nature à rassurer les citoyens et à dissuader les terroristes d’agir. Or ce n’est pas 10 000 hommes mobilisés à l’échelle de la France qui vont avoir un impact significatif si l’on sait par exemple qu’au niveau d’un département comme la Haute Savoie qui compte environ 750 000 habitants, répartis en une dizaine de villes, une centaine de militaires seulement vont venir renforcer les effectifs sur place dont très peu affectés à des gardes fixes ou à des patrouilles.

Dès lors que, hors les escadrons mobiles de gendarmerie, il ne serait pas raisonnable d’affecter à ces gardes et patrouilles des militaires qui peuvent devoir être amenés à relever ou à renforcer leurs collègues sur les divers champs de bataille actuels hors de France, les effectifs pour effectuer ces missions de surveillance du territoire national sont ridicules; et ce même en ajoutant les compagnies de CRS (qui ne sont pas militaires) et une très faible fraction de la Police Nationale disponible pour de telles missions de surveillance sous forme de garde ou de patrouille.

La France serait donc bien inspirée non seulement de donner l’exemple aux autres Etats membres de l’Union Européenne en arrêtant carrément le processus de désarmement et de diminution des effectifs des Armées, alors que le reste du monde ne cesse de s’armer, mais aussi et surtout en rétablissant une véritable Défense Opérationnelle du Territoire encadrée par la Gendarmerie Mobile ou une Garde nationale constituée pour une bonne partie de ses effectifs par des militaires issus du contingent après rétablissement d’un service militaire court de 4 mois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Liens