Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2015 7 25 /01 /janvier /2015 14:56

Il ne suffit pas seulement de faire « marcher la planche à billets des dollars, des livres sterlings, des yens et bientôt des euros pour relancer la machine économique mondiale comme le dit le Président de la BCE mais il faut également, comme l’ont répété comme des moutons, les participants au Forum de Davos que les gouvernements fassent des Réformes structurelles.

Il ne peut y avoir de relance économique, de retour à un minimum de croissance sans confiance. Or il ne suffira même pas de faire de telles réformes structurelles pour que cette confiance revienne.

Il faut et il suffit pour qu’une telle confiance des citoyens revienne que les citoyens retrouvent confiance d’abord dans les dirigeants des principales puissances économiques mondiales regroupés dans ces G7, G8, G20 - dont les réunions annuelles ne servent strictement à rien dans la mesure ou précisément les discussions qui y sont menées depuis près de 8 ans- ne leur ont pas permis de restaurer ce climat de confiance depuis la crise américaine des subprimes, sinon à couter très cher aux contribuables de ces pays au profit exclusif des structures qui les accueillent.

Et que l’on vienne pas nous dire que les USA et le Royaume Uni vont mieux grâce à une telle politique de la planche à billets qui, au contraire inquiète inconsciemment et sans doute à juste titre beaucoup de plus en plus de citoyens.

En effet, en dépit d’une croissance retrouvée et donc de meilleures recettes fiscales, la dette des USA qui a atteint 18 mille milliards de dollars, n’a toujours pas commencé à être remboursée alors que cela ne semble plus guère préoccuper beaucoup les participants, à cette désormais Grande Messe annuelle de Davos, ou sans complexe, on a vu un Président français d’un pays qui n’est pas davantage près à rembourser sa dette tout aussi colossale de plus de 2000 milliards d’euros quand son pays peut grâce à la politique périlleuse désormais de la totalité des grandes banques centrales, peut emprunter sur 10 ans à moins de 0.60% faire le déplacement pour leur faire un sermon légèrement surréaliste.

Les peuples ont un certain bon sens qu’ont perdu beaucoup de dirigeants imbus par leurs connaissances en Economie car oubliant simplement que la Science Economique est tout sauf une science exacte.

Si d’aventure, réformes structurelles ou pas, la confiance ne revient pas faute d’un retour de confiance des peuples dans leurs dirigeants, il est craindre que la Politique des Banques Centrales- qui ont dépensé désormais leurs « dernières cartouches » nous conduisent à un drame qui ne sera pas celui de la déflation mais de l’hyperinflation qu’a connu l’Allemagne et qui nous a mené ou l’on sait.

Alors faisant en sorte d’avoir à la tête de nos pays et de l’Union Européenne non des leaders d’Extrême gauche du Type Syriza, Podemos…..qui risquent tout autant de nous conduire au désastre puis à la guerre mais tout simplement des dirigeants compétents, courageux, indépendants « au-dessus de tout soupçon » à qui nous pourront enfin accorder une confiance non pas aveugle mais raisonnée.

En fait des Cincinnatus !

Partager cet article

Repost 0
Published by Parti imperial romain europeen
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : empireromaineuropeen
  • : Parti supranational pour un empire romain europeen alternative à l'empire américain
  • Contact

Recherche

Liens